Comment améliorer la ventilation naturelle de votre maison ?

Aujourd’hui, il est prouvé que l’air que l’on respire à l’intérieur n’est pas toujours de bonne qualité. Une meilleure ventilation permettrait d’améliorer nettement ce constat. Quels sont les gestes à adopter pour améliorer la qualité de l’air dans nos habitations ?

Pollution de l’air intérieur : multiples causes, lourdes conséquences

Dans notre société, nous vivons 90% de notre temps à l’intérieur des bâtiments. Chaque jour, nous sortons d’une pièce pour entrer dans une autre. De la maison, nous nous dirigeons vers le bureau. Du lieu de travail, nous nous enfermons peut-être aussi dans une salle de sport avant de rentrer chez soi, le soir.

Des études ont pourtant démontré que l’air intérieur peut être jusqu’à 5 fois plus pollué que celui que l’on respire à l’extérieur. En cause? Une longue liste de substances volatiles telles que le CO2, les particules d’aliments et les odeurs de cuisine, les poils d’animaux, les acariens, l’humidité, etc.

Cette pollution de l’air peut engendrer de lourdes conséquences, notamment pour les personnes qui souffrent de pathologies ou de fragilités telles que l’asthme. Ce phénomène concerne toutes les tranches d’âge. Une solution? Des solutions ! Commençons simplement par améliorer la circulation de l’air à l’intérieur de la maison. En d’autres mots, apprenons à maîtriser la ventilation sous toutes ses formes.

Mieux aérer pour améliorer la qualité de l’air … et de vie

Le saviez-vous?  La définition de la ventilation est l’échange entre l’air intérieur et l’air extérieur en continu.

Les habitations construites à l’heure actuelle sont de mieux en mieux isolées et étanches à l’air extérieur. Les nouvelles constructions nécessitent dès lors des efforts accrus de la part de leurs occupants, et parfois même un équipement spécifique, pour compenser la circulation de l’air devenue (quasi)inexistante.

Le geste simple: aérer régulièrement

Avant de penser à investir dans un système de ventilation élaboré, adoptez d’abord un geste simple et assez naturel. Ouvrez un maximum de fenêtres quelques minutes plusieurs fois par jour et en toutes saisons !

Aérez par exemple votre chambre avant de vous coucher et quand vous vous levez le matin.

Pensez particulièrement à renouveler l’air dans les chambres de vos enfants. En effet, des études ont fait le constat malheureux que ce sont ces pièces où dorment vos progénitures qui présentent le niveau de pollution le plus élevé.

C’est l’automne ou l’hiver et vous avez peur de refroidir la maison ? Sachez que la température idéale d’une chambre à coucher est de 16°C pour une meilleure qualité de sommeil.

Pour les enfants, il peut faire un peu plus chaud (18° est conseillé) mais la ventilation par l’ouverture des fenêtres reste indispensable pour renouveler l’air qu’ils respirent. Découvrez ici les bienfaits de l’air pur sur l’organisme.

Le bon plan: opter pour des fenêtres de toit avec accessoire de ventilation intégré.

Le saviez-vous? Certaines fenêtres de toit sont équipées dun clapet de ventilation autorégulant à débit renforcé. Ce système innovant garantit l’échange d’air intérieur et extérieur tout en protégeant la maison et ce qui se trouve en dessous des fenêtres de toute infiltration d’eau. Pratique, non ?

Par ailleurs, grâce à la création d’un effet de cheminée, une fenêtre de toit offre une aération plus efficace qu’une fenêtre verticale. L’air chaud, plus léger que l’air froid, est évacué par les fenêtres de toit. L’air intérieur est ainsi purifié et refroidi.

La ventilation localisée ou intégrale

En complément d’une bonne aération régulière de la maison ou de l’appartement, la ventilation localisée repose sur l’installation de points de ventilation à plusieurs endroits de votre habitation. On parle ici principalement de ventilateurs d’évacuation qui déplacent l’air pollué et humide à l’extérieur de votre habitation. Il s’agit par exemple d’une hotte dans la cuisine ou d’un ventilateur dans la salle de bain.

Si ce n’est pas suffisant, vous pouvez encore opter pour un système de ventilation intégrale qui fait circuler l’air intérieur d’un logement dans son entièreté grâce à des ventilateurs et à des conduits d’aération installés un peu partout.

Ce type de ventilation est très efficace, uniforme mais également complexe et plus onéreuse.

par aspiration
par opposé
double flux
à récupération d’énergie
128624-01-L
Que ce soit dans notre logement, sur notre lieu de travail ou de loisir, nous passons la plupart de notre temps à l’intérieur des bâtiments. Des études peuvent démontrer que l’air n’y est pas forcément plus sain qu’au dehors. Garantir le renouvellement de l’air intérieur reste la solution privilégiée pour respirer aussi à l’intérieur.