Une suite parentale sous le toit : du rêve à sa réalisation.

Se sentir chez soi comme à l’hôtel, c’est possible avec une suite parentale sous le toit. Par où commencer pour concrétiser ce projet de rêve? Ci-dessous, on vous détaille toutes les questions à se poser : espace disponible, lumière, ventilation, installations électriques, etc.

Une suite parentale au grenier : le rêve!

La première étape avant d’aménager une suite parentale au grenier consiste à la rêver, à l’imaginer telle que vous la souhaitez, sans tenir compte des contraintes.

Comment envisagez-vous cette nouvelle chambre sous le toit ? Avec une baignoire ou une douche, un WC? Équipée d’un dressing? Allez-vous prévoir d’autres espaces de rangement? Où pensez-vous placer le lit?

Une infinité de possibilités s’offre à vous. Inspirez-vous, stimulez votre imagination et discutez-en avec vos proches. Après quelque temps, dressez une liste de vos envies, par exemple, sous la forme de tableaux Pinterest.

 

Mon grenier est-il adapté?

Une fois vos idées épinglées, c’est le moment de vérifier la faisabilité de ce projet. Votre grenier est-il adapté pour ce projet de suite parentale? Qu’en est-il des volumes et des espaces disponibles ? Quelles installations électriques, de chauffage ou autres, faut-il prévoir ? Comment assurer une bonne ventilation de l’air et l’apport suffisant de lumière ?

Visualiser les volumes et l’espace disponibles

Pour visualiser les volumes et l’espace disponibles sous le toit de votre habitation, réalisez un croquis de votre pièce et indiquez-y les zones où vous pouvez vous tenir confortablement debout (min. 2m de haut). 

Assurez-vous aussi de tenir compte des poutres. Les espaces dont la hauteur est réduite peuvent accueillir un lit ou un fauteuil. Quant aux espaces de moins de 80cm de hauteur, ils ne pourront servir qu’au rangement.

L’emplacement de l’escalier va, en outre, déterminer en grande partie l’agencement de votre pièce. S’il se situe au centre, il sera facile de la diviser en deux à l’aide de cloisons. Alors qu’un escalier dans le coin vous offrira plus d’espace disponible.

Réfléchir aux futures installations électriques, de chauffage et autres

En fonction de vos envies dans cette chambre à coucher entièrement rénovée, vous aurez également besoin de nouvelles installations électriques, de chauffage, d’eau courante, d’un système d’évacuation, ...

Réfléchissez à ces futurs aménagements. Ce qui est déjà installé doit être vérifié, voire même optimisé pour les besoins de cette nouvelle pièce.

 Les tuyaux existants doivent notamment être assez larges de façon à pouvoir relier un radiateur supplémentaire à votre chauffage central. 

 Le cas échéant, vos sanitaires doivent être installés de préférence au-dessus des sanitaires existants, de façon à pouvoir utiliser le même système d’évacuation. Un architecte peut vous aider à solutionner toutes ces questions pratiques.

De l’air et de la lumière en suffisance

Un espace de vie sain, même s’il s’agit d’une chambre à coucher, nécessite suffisamment de lumière naturelle et d’air frais.

En règle générale, une surface de fenêtre équivalent à 12% de la surface au sol suffit à apporter assez de lumière.

Les fenêtres de toit constituent la solution idéale. Elles garantissent aussi une bonne aération.

Pour installer une suite parentale au grenier, posez-vous quelques questions pratiques dès le départ. Anticipez les éventuels problèmes ainsi que les solutions. De cette manière, vous gagnerez beaucoup de temps et d’énergie au moment de passer à l’action.